Emmanuel Lévêque vous présentera lundi soir son sujet de recherche au CNRS : la turbulence. Ce processus, qui diffuse et organise l’énergie dans les fluides, résiste depuis plusieurs siècles aux mathématiciens, physiciens et ingénieurs. Pourtant, il est au coeur de nombreuses applications : transport, environnement, production d’énergie. Pour la modéliser, il faut avoir recours aux calculateurs les plus puissants de la planète. Mais comment un simple fluide mis en mouvement peut-il donner autant de fil à retordre aux scientifiques ?

 

Crédits images : Hamid Kellay, University of Bordeaux 1, France. Alessandro De Rosis, Dassault Systèmes.

Dans le cadre de ses conférences du lundi soir, le CCA vous emmène bien plus loin que une, deux ou trois billes : ce soir nous parlerons d’un nombre infini de petites billes, en bref, de sable. Bien que nous soyons entourés par de la matière dans divers états (solide, liquide, gaz et plasma), il existe une forme de matière que les physiciens (ou les mécaniciens) ont du mal à cerner avec leur façon bien cadrée de voir le monde : ce sont les milieux granulaires, présents dans notre quotidien (sable, farine, terre) mais qui échappent parfois aux lois classique de la mécanique. John Soundar Jerome est Maître de conférences à l’Université Lyon 1. À travers son exposé, il vous présentera en quoi un milieu granulaire ressemble étrangement à un milieu liquide, ou à un milieu solide, ou aussi parfois ni l’un ni l’autre. En particulier, il parlera de ses travaux récents qui unifient les comportements du sable mouvant et de la Maïzena, grâce à un mécanisme unique !

Lundi 3 avril à 18h30 au CCA

Entrée libre sans réservation pour la conférence.

Un apéro-dinatoire est proposé à l’issue de la conférence (P.A.F. DE 10€ personne), réservation avant le samedi 1 avril par mail à cca.lyon@free.fr.